Imprimerie Pirotte
 

"Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes ..."

Un endroit pour se défouler (tout en restant correct)...

Modérateurs: Centaure, Raboliot

"Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes ..."

Messagede Le garde de Picardie » 09 Juin 2018, 13:30

En ce samedi, non sans une pointe de nostalgie, je repense à ce qui a fait ma jeunesse et je compare : "Les hommes", comme on disait à l'époque, allaient "mettre au panier" ou "enloger" leurs pigeons de concours, d'autres passaient à vélo avec leur coq, dans un panier en osier, pour aller au combat, d'autres encore passaient avec leur pinson pour aller au concours, les autres jouaient à la balle pelote, les enfants jouaient sur la rue, d'autres encore passaient, l'arc en bandoulière, pour aller au tir à la perche, les dames racontaient le conte, et tout cela faisait une vie locale foisonnante de passions.
Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Les jeunes et les moins jeunes vont dans les galeries commerciales, même s'ils n'ont rien à y faire, pour se sentir moins seuls peut-être. Ils échangent leurs confidences avec leurs faux amis d'Internet/Facebook. La plupart ont l'air triste, comme blasés de la vie.
Il y a 60 coups qui ont sonné à l'horloge,
Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j'm'interroge ?

Je ne me suis pas adapté au monde d'aujourd'hui, qui me semble artificiel, ou nous avons perdu nos valeurs ?
La vie rurale a disparu.
C'est tout c'que j'sais ! Mais ça, j'le SAIS... !
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3089
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: "Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes ..."

Messagede JEAN-CLAUDE ANCIAUX » 09 Juin 2018, 19:27

Bien dit, et bien vu !
A l'aube de mes 73 ans, je partage pleinement.
Jean-Claude.
JEAN-CLAUDE ANCIAUX
 
Messages: 242
Enregistré le: 02 Juil 2011, 08:50
Localisation: Ardennes Françaises

Re: "Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes ..."

Messagede marcvp » 09 Juin 2018, 23:31

Moi, je ne dis rien, mais je pleure à l'intérieur ... ma jeunesse.
Avec un ami, je suis passé dans ma paroisse de naissance, on a bu un café sur une terrasse à côté de l'église, en face de moi il y a la place de la paroisse en triangle (un dries, les premières maisons encore avant les romains) où j'ai passé ma jeunesse jouant football des heures et des heures, des gamins de plus au moins de 10 ans …. et puis on faisait la course en vélo à une dizaine de jeunes; pendant le Tour de France, on roulait en groupe et on refaisait l'étape de la journée, ou le contre-la-montre, moi j'étais Graczyk !!! Vous le connaissez encore, un bon sprinter; et on avait aussi une étape de montagne et une étape de Paris-Roubaix : des petits chemins à travers les champs, avec des pierres bleues en carré; là, quelle souffrance, pour moi et mon petit vélo; l'arrivée etait toujours devant l'église; on avait fait une ligne avec de la peinture, donc pas de discussion sur le finish !!!!! ; souvent, c'était un grand sprint, et on utilisait toute la largeur de la route, les autobus et voitures restaient derrière nous !!!! pas de moyen de passer !!!!! heureusement on n'a pas eu d'accident !!!
Mon frère, c'était le plus fort, il roulait pour l'équipe de Groene Leeuw, son nom était Tuur de Cabooter !!!!! imbattable en sprint...
Un jour, j'ai fait une chute grave dans l'étape de Roubaix, mon genou droit était bien arrangé, et mon vélo aussi : fourche pliée et derailleur pour la poubelle, le docteur est venu, 3 semaines sans course, et une bonne piqûre dans mon c..
Ma mère n'a rien dit, mais mon père .. aïe, aïe !!!!!
Tous mes oncles faisaient des concours avec les pigeons, de vrais durs et des vrais cracs... Ils tiraient à l'arc, et les litres de bière passaient comme de l'eau. Le dimanche, c'était la messe de 10 heures, et les anciens combattants de 14-18 jouaient aux cartes dans le café local; après la messe, j'allais chez ma Mémé, où je recevais 5 francs pour mon dimanche (à condition d'avoir été sage) !!!! puis je faisais des petites courses pour ma Mémé; après, j'allais chercher mon grand-père (Pépé) dans le café où il jouait aux cartes; le café était très bruyant, mon pépé avait déjà bien bu, et il demandait toujours si on voulait un orangina ???? ha oui pépé ! ainsi, il gagnait encore une demi-heure pour rester dans le café et boire encore une bière ou plus, et puis je rentrais à la maison pour dîner, mon grand-père partait aussi !!!!!!!!
Quand je pense à ça ... et vois les photos grises de ma paroisse.......
Avec le boulanger qui avait du spéculoos incroyablement bon, heureusement, le petit-fils Eric le fait encore, et il est toujours aussi bon, avec même un diplôme du Ministre Kris Peeters comme produit d'excellence... Un gout du passé, de ma jeunesse !!!!!!
La paroisse, c'est Sombeke, dans la commune de Waasmunster ... près de la Durme (rivière), et hélas, ça ne reviendra plus ...

Barbubelge
marcvp
 
Messages: 2172
Enregistré le: 31 Jan 2011, 19:15

Re: "Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes ..."

Messagede marcvp » 09 Juin 2018, 23:41

Voyez, comme c'est beau … https://www.google.be/search?q=sombeke+ ... 97&bih=490

Barbubelge
marcvp
 
Messages: 2172
Enregistré le: 31 Jan 2011, 19:15


Retourner vers La buvette

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron