Ecochauff - Kevin Lette
 

Reproduction du gibier lâché.

PG : lièvre, faisan commun ou de Colchide, perdrix grise, bécasse des bois
GE : bernache du Canada, canard colvert, foulque macroule, sarcelle d'hiver

Modérateurs: Centaure, Raboliot

Reproduction du gibier lâché.

Messagede Le garde de Picardie » 31 Jan 2010, 18:52

Je passais ce matin sur une chasse commerciale du coin, et je voyais, sur la neige, une compagnie de quelques 25 perdrix. Je me suis arrêté et elles se sont envolées comme de vraies sauvages. 25, chacun sait que ce n'est pas naturel, enfin, en principe, mais comme ce territoire jouit d'un lâcher d'environ 800 sujets, tout porte à croire que ces perdrix avaient échappé à l'artillerie.

J'ai déjà entendu beaucoup de choses au sujet de la reproduction du gibier de lâcher, dont ceci Les faisans et les perdrix de lâchers sont traités pour ne pas se reproduire sinon, les élevages n'en vendraient plus. Ça me parait un peu gros.

A votre avis, peut-on penser que ces perdrix vont s'accoupler et se reproduire ?
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Messagede HOG'S BREATH » 31 Jan 2010, 19:43

Cher « Garde de Picardie »,

Je suis impatient de lire les réponses à ton post car je me pose exactement les mêmes questions concernant ce type de gibier et sa qualité de réadaptation et de reproduction dans les sites de « relâché ».
Nous avons effectivement des lâchers de perdrix et faisans, tout à fait légaux, le long de notre chasse en Flandres et quid de ces éventuels reproducteurs.

HOG’S :P :?:
Avatar de l’utilisateur
HOG'S BREATH
 
Messages: 1170
Enregistré le: 09 Juil 2008, 07:14
Localisation: Wallifornie

Messagede Raboliot » 01 Fév 2010, 11:06

Jadis, il y a plus de quinze ans, sur deux territoires de chasse que je fréquentais, un mixte et un PG, des lâchers de faisans, de bonne souche et en très bonne condition venant d'un éleveur artisanal, avaient été pratiqués et certains "rescapés" ont fait souche. Dans le premier, le biotope était favorable, nettement moins, si pas du tout dans le second...

Pour ce qui est d'une éventuelle "stérilisation" du gibier acheté ... ? ? ?

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Raboliot
 
Messages: 1637
Enregistré le: 10 Déc 2007, 16:29
Localisation: Liège

Messagede Pumba » 01 Fév 2010, 18:06

Bonsoir

Je pense que les gibiers tels que le faisan, la perdrix, sont parfaitement capables de se reproduire dans la nature, même, si au départ, ils proviennent d'un élevage. Quant à la stérilisation de ceux-ci par les éleveurs dans un souci économique, pourquoi se donneraient-ils cette peine, puisque les pesticides et autre s.....ries répandues par les agriculteurs, se chargent très bien de cette tâche. :twisted:
En effet, une personne que je connais et qui oeuvre, notamment, dans l'étude de l'impact de l'agriculture moderne sur la faune et la flore sauvage, m'a confirmé cette donnée.
Quand on parle du faisan, on a pour habitude de dire que l'on doit laisser un coq pour 3 à 4 poules. Lui est d'avis de laisser un coq pour une poule, car si celui-ci est stérile, l'impact négatif sur la reproduction sera moins important.

Bien à vous :wink:
Avatar de l’utilisateur
Pumba
 
Messages: 960
Enregistré le: 16 Déc 2009, 17:20
Localisation: Philippeville

Messagede l'épagneul » 20 Mar 2010, 21:36

Je suis arrivé à sauver une vingtaine de perdreaux lâchés légalement, à ce jour je compte 11 ou 12 couples pour +/- 150 Ha, et cela peut être grâce à un soignage intensif cet hiver +/- 20 seaux d'agrainage. des seaux récupérés à la friterie du coin ; dans ces seaux, j'ai installé un petit panier pour permettre aux perdreaux de picorer.
Tout l'hiver un piégeage intensif a été effectué +/- 15 renards ont été pris ou tués. Maintenant, j'ai installé trois corbeautières mobiles afin de limiter autant que possible leur prédation. J'espère avoir un résultat au niveau de la reproduction.
Je vais encore installer au pied de chaque mangeoire des petits cageots avec des morceaux de sucre dans l'espoir d'obtenir des nids de fourmis.

Je vous tiendrai au courant de l'évolution de mon expérience.
Pour info mon territoire est un territoire de plaine avec quelques mètres de haies et c'est tout.
l'épagneul
 
Messages: 12
Enregistré le: 07 Fév 2009, 22:34
Localisation: Brabant Wallon

Messagede sebastien » 21 Mar 2010, 16:56

Je vous souhaite en tout les cas beaucoup de courage !
Je connais plusieurs gardes qui pratiquent du lâcher de faisans et de perdrix, je leur ai déjà parlé sur la reproduction des lâchés et leur réponse est a chaque fois similaire …

Pour les faisans … les poules se reproduisent ,mais a cause du nombre de prédateurs la réussite n'est vraiment pas extraordinaire, de plus elles n'ont pas l’instant naturel comme une vraie sauvage de bien cacher leur nid.
Mais je connais des gardes qui n’avaient plus ou presque plus de couvées de faisans sur leur territoire et qui grâce aux lâchers ont maintenant une belle population de faisans sauvages.

Pour les perdrix personnellement je ne connais aucun garde qui m’a déjà dit : oui j’ai eu des jeunes perdrix grâce aux lâchers.
Ils ont des couples jusqu'au printemps et ensuite tout disparaît.
Je ne sais pas a quoi c’est dû … Entre autres, à mon avis, aussi plus de prédations que le faisan ….
Pourquoi pas la stérilisation comme cité plus haut ?

Pour le savoir mettez un couple de perdix dans une volière assez grande, faites pareil avec un couple de faisans et voyez si ça reproduit …

Et j’ai quand même une bonne nouvelle a annoncer au Garde de Picardie … il existe encore des perdrix sauvages !

Elles deviennent rarissimes, mais je connais encore des belles compagnies qui sont sauvages et j’en suis sûr !
Et pour les tirer c’est presque impossible en chassant à la botte, et tant mieux !

Bien à vous
sebastien
 
Messages: 187
Enregistré le: 23 Déc 2007, 21:45

Messagede Le garde de Picardie » 22 Mar 2010, 09:20

Le Garde de Picardie, est bien conscient qu'il reste çà et là des perdrix entièrement sauvages. Il doit en y avoir +/-25 sur un de mes deux territoires et elles ne sont pas tirées. Cela ne fait pas monter la population pour autant.
Fin des années septante, 110 perdreaux étaient tirés le jour de l'ouverture et nous étions bien loin de nuire à l'espèce.
Je crois, pour ma part, qu'une plaine comme un tapis de table, est absolument inhospitalière pour la perdrix. Pour se reproduire, celle-ci a besoin de petites parcelles céréalières, de prairies bordées d'herbe morte, de crêtes de fossés, de beaucoup d'insectes ...etc... Ce qui de nos jours a disparu.

Si vous ne voyez plus vos perdrix après le mois de mai, regardez si vous avez des parcelles fauchées, vos perdrix y ont été passées à la moulinette.

BAV
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Messagede wauty jean-philippe » 23 Mar 2010, 19:26

Je n'ai personnellement jamais eu vent de pratique de stérilisation des gibiers relâchés : faisans ou perdreaux.

La stérilisation devrait être ou technique (ablation des organes sexuels) ou chimique (utilisation de substances hormonales pour empêcher les organes de produire).

Dans le cas chimique, de nombreux essais en médecine colombophile ont toujours avorté jusqu'ici.
La littérature médicale (qui m'est connue évidemment) n'a pas rapporté de réussite en gibier.

Donc, à priori, il resterait la méthode technique.
Il est assez facile pour n'importe quel chasseur, au moment de l'éviscération de jeter un oeil soit sur la grappe ovarique (unique chez les oiseaux), soit sur les testicules. Si ils sont présents, c'est que l'animal est sûrement fertile.
wauty jean-philippe
 
Messages: 23
Enregistré le: 23 Mar 2010, 17:14

Messagede Centaure » 24 Mar 2010, 13:20

Bonjour et bienvenue sur notre forum,

Bien que de plus en plus réglementées, et que certains produits soient désormais interdits, outre l'usage de certaines autres substances chimiques, par exemple pour lutter contre les campagnols, les pulvérisations de produits phytosanitaires (au sens large) n'ont-elles aucune influence sur la fertilité du gibier ?

En effet, on entend assez souvent dire qu'une poule faisanne ou perdrix pulvérisée sur son nid est vouée à la mort, idem pour les nids, si la mère est partie se nourrir, idem pour les levrauts.
Mythe ou réalité ?

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede wauty jean-philippe » 25 Mar 2010, 11:42

Bonne question.

La diminution du gibier est plus que probablement multi factorielle.
Pour l'instant, le faisceau de preuves sur les pulvérisations de certains produits n'est pas suffisant que pour jeter l'opprobre ; on sait que certains produits sont connus pour leur toxicité directe sur le gibier (Cfr. le site de l'ONCFS où de nombreux articles sont disponibles sur certains produits), mais les effets cumulatifs "sub létaux" sont globalement mal connus.

Ce type de recherche est ardu et difficile, et je ne parle pas du coût (analyses de recherche des toxiques notamment) qui en est exhorbitant.

Peut-être un jour saurons-nous?
wauty jean-philippe
 
Messages: 23
Enregistré le: 23 Mar 2010, 17:14

reporodution gibier relaché

Messagede l'épagneul » 28 Avr 2010, 17:09

Voilà, comme promis je suis de retour avec un peu de nouvelles de mes couples de perdreaux.
Malheureusement, dimanche un de mes couples a été massacré par la faucheuse, j'avais pourtant un accord avec le fermier pour qu'il me prévienne afin que je passe dans le morceau à couper. Accompagné de mon ami, nous nous sommes présentés pour battre le morceau avec nos chiens, mais, impatient, il avait déjà fait un tour.
Nos chiens ont fait un travail magnifique, ils ont retrouvé deux perdreaux, mais malheureusement morts dans le premier tour déjà coupé.
Le fermier, très embêté et voyant notre détresse, nous a proposé de placer une barre d'envol devant son tracteur.
Ce qui nous a réjouit, bien sûr.
Après analyse des dépouilles, nous avons constaté que la poule était porteuse de cinq ou six oeufs, ce qui tendrait à prouver que les perdreaux relâchés sont quand même capables de pondre.
Voilà, je vous tiendrai au courant de l'évolution de la situation.
PS les autres couples sont toujours là

Bien à vous :o
l'épagneul
 
Messages: 12
Enregistré le: 07 Fév 2009, 22:34
Localisation: Brabant Wallon

Messagede ep » 28 Avr 2010, 21:00

Bonsoir l'épagneul,

Beau récit de votre part et je vous félicite de votre "retenue" vis à vis de ce fermier, que je qualifierai "d'indélicat", pour ne pas dire plus. :cry:

Que cela ne vous empêche pas de persévérer dans cette voie, car c'est le seul moyen de trouver une solution à la désertification de notre faune de petit gibier. :roll:

Les "spécialistes" disent ne pas comprendre pourquoi le petit gibier disparaît, mais au vu des agissements de ces agriculteurs, il faudrait vraiment les mettre sous haute surveillance, car je suis personnellement persuadé, qu'ils sont la "clé" du problème. 8)

Bien à vous :wink:

ep
ep
 
Messages: 404
Enregistré le: 13 Déc 2007, 20:35

Constat tout à fait empirique ...

Messagede Centaure » 30 Avr 2010, 11:28

Derrière chez moi, un terrain agricole de +/- 3 ha où quelques rares faisans, 3 lièvres et des ramiers avaient pris leurs habitudes.

Lundi dernier à 19h10, un énorme tracteur style engin de génie civil, s'est mis à l'oeuvre pour charruer, jusque 22h35 à la lueur d'énormes phares.

Deux jours plus tard, à midi, la terre était plantée.
Plus vu les faisans depuis, juste quelques ramiers.

Hier en début de soirée, le même tracteur, suivi d'un pulvérisateur digne de l'Airbus A380, est revenu. Chance, pour une fois, le vent ne rabattait pas l'élixir de jouvence vers chez moi.

J'ignore s'il y a un lien de cause à effet, mais, depuis ce matin, pas encore vu la pointe d'une plume, sauf 4 corneilles, qui se sont empressées de repartir à tire d'aile après 10 secondes ...

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede Centaure » 03 Mai 2010, 10:24

Y a-t-il une relation ? Je l'ignore, en tout cas, après la pluie d'hier, j'ai revu ce matin un coq faisan et quatre jeunes poules dans la bande herbeuse en bordure de la terre dont question. :lol:

Un article intéressant intitulé "Mortalité du gibier Qui en est la cause ?" a été publié dans la revue LE CHASSEUR FRANCAIS d'avril 2010, dont extrait : " Deux perdrix grises sont retrouvées mortes, avec des traces visibles de prédation. ... elles étaient suffisamment imprégnées d'insecticide pour provoquer leur mort. ... A l'échelon individuel, on sait que les produits phytosantiaires peuvent également avoir des effets sub-létaux sur les animaux sauvages ; ils ne les tuent pas directement, mais ils les fragilisent et les rendent extrêmement vulnérables aux autres facteurs de mortalité. "

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede philippe » 04 Mai 2010, 18:15

tous les produits phyto et leurs conséquences sur le gibier à plumes et à poils
http://www.oncfs.gouv.fr/choisissez_dos ... z.php#haut

instructif!!!!

philippe
philippe
 
Messages: 150
Enregistré le: 22 Déc 2008, 11:07
Localisation: Bruxelles

Suivante

Retourner vers Petit gibier et gibier d’eau

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités