Imprimerie Pirotte
 

Lièvre mort.

PG : lièvre, faisan commun ou de Colchide, perdrix grise, bécasse des bois
GE : bernache du Canada, canard colvert, foulque macroule, sarcelle d'hiver

Modérateurs: Centaure, Raboliot

Lièvre mort.

Messagede Le garde de Picardie » 26 Oct 2008, 19:32

Cet après-midi, un fermier voisin et ami vient sonner à ma porte en me demandant si je pouvais lui dépouiller un lièvre qu'il venait de trouver mort et tout chaud supposant qu'il avait eu du plomb sur la chasse voisine où on chassait. Je termine à l'instant de déshabiller ce lièvre. Je n'ai trouvé aucune trace de plomb, mais par contre son foie est double d'un foie normal et tout moucheté de taches blanches. Est-ce que ça vous inspire une cause de mortalité ? Je dois vous avouer que, même en étant pas PF, ce lièvre est déjà à la poubelle.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Messagede Centaure » 26 Oct 2008, 20:03

Que ne sonneriez-vous au Dr vétérinaire JP Wauthy, pas loin de chez vous, qui s'occupe, notamment, des maladies affectant le petit gibier.
Vous trouverez ses coordonnées dans cet article : http://www.solitaireardennais.be/press/ ... 201&IS=112

En attendant, un sac en plastique et, au lieu de la poubelle, le congélateur... :wink:

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede Centaure » 06 Fév 2010, 11:35

Peut-être une piste expliquant la disparition du lièvre de nos campagnes ?

Ces deux rapports nous ont été aimablement transmis par un chasseur ayant pris la peine de placer deux lièvres découverts morts dans un des congélateurs prévus à cette fin : http://www.faunesauvage.be/doc/congelateurs-rssfs.pdf

Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Liège
Département des Maladies Infectieuses et Parasitaires
RESEAU DE SURVEILLANCE SANITAIRE DE LA FAUNE SAUVAGE

RAPPORT D’AUTOPSIE

1) Signalement : lièvre mâle (< 7 mois) de 2,650 kg (poids de l’animal entier)

Anamnèse : animal trouvé mort le 30 octobre 2009 à Marbisoeul - Marbaix. Cadavre déposé dans un congélateur (centre de collecte de Thuin).
Aspect extérieur du cadavre :
- Etat corporel légèrement diminué.
- Légère diarrhée souillant la marge anale.
Ouverture du cadavre :
- Animal non cachectique ; présence de graisse, en quantité faible, au niveau du sillon coronaire et autour des reins.
- Présence de mousse dans la trachée ; poumons congestifs et oedématiés.
- Foie d’aspect bien rebondi, légèrement augmenté de volume.
- Contenu de l’intestin grêle hémorragique sur toute sa longueur.
- Paroi de l’appendice vermiforme épaissie.
- Contenu de la vessie hémorragique.
- Rate de volume normal.
Examens complémentaires :
1) Parasitologie – analyse coprologique :
- Comptage Mac Master : 700 oocystes de coccidies par gramme de matières fécales;
- Enrichissement : oocystes de coccidies.
2) Histopathologie :
Examen impossible pour cause d’histolyse (congélation).
Conclusion :
Les lésions mises en évidence à l’autopsie pourraient être compatibles avec une infection par le virus de l’EBHS (European Brown Hare Syndrom – maladie hémorragique du lièvre brun).

2) Signalement : lièvre femelle (> 7 mois) de 2,775 kg (poids de l’animal entier)

Anamnèse : animal trouvé mort le 11 octobre 2009 à Cour-sur-Heure - Fleurenchamps. Cadavre déposé dans un congélateur (centre de collecte de Thuin).
Aspect extérieur du cadavre :
- Etat corporel fortement diminué.
Ouverture du cadavre :
- Absence de graisse, en quantité faible, au niveau du sillon coronaire et autour des reins.
- Présence de mousse dans la trachée ; muqueuse trachéale et poumons très congestifs ; empreintes costales d’aspect hémorragique en surface des poumons.
- Contenu du duodénum teinté de sang ; contenu du segment terminal du jéjunum franchement hémorragique ; intestin grêle relativement peu rempli.
- Consistance du foie diminuée.
- Rate de volume normal.
- Urine teintée de sang.
Examens complémentaires :
1) Parasitologie – analyse coprologique :
- Comptage Mac Master : 37.500 oocystes de coccidies par gramme de matières fécales;
- Enrichissement : oocystes de coccidies ; oeufs de strongles et de Trichuris.
2) Histopathologie :
Foie : examen impossible pour cause d’histolyse (congélation).
Conclusion :
Les observations à l’autopsie (cachexie, entérite hémorragique) et les résultats de l’examen coprologique confirment une infestation lourde par les coccidies.
Une forte congestion / hémorragie au niveau pulmonaire a été également observée. Cette lésion pourrait être compatible avec une infection par le virus de l’EBHS (European Brown Hare Syndrom – maladie hémorragique du lièvre brun).


(Note : pour les deux cas concernant l’EBHS)
Le test de diagnostic de cette maladie sera effectué dans les semaines à venir (analyses groupées des cas de 2009). Vous serez tenu informé du résultat.

Dr F. Grégoire Prof A. Linden


Pour en savoir plus sur le Réseau de Surveillance de la Faune Sauvage : http://www.faunesauvage.be/

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede wauty jean-philippe » 23 Mar 2010, 19:16

Le vendredi 19 mars 2010, le docteur Fabien Grégoire, du réseau de surveillance sanitaire de la faune sauvage, a eu la gentillesse de m'accompagner au CC des trois rivières pour donner quelques nouvelles fraîches du lièvre.

En 2009 et début 2010, la maladie hémorragique du lièvre (EBHS) semble pénétrer régulièrement en Région wallonne, mais elle n'adopte pas une forme épidémique grave comme on pouvait le craindre, au vu de ce qui se produit avec le lapin dont les virus sont "cousins".

Par contre, il y a eu une augmentation des mortalités parasitaires, coccidiose et strongylose.

Le service attend plus que jamais les cadavres trouvés !
Personnes formées, chasseurs, même quand vous trouvez au dépiautage un lièvre qui n'est pas sain pour l'alimentation, ayez le réflexe de les envoyer au service.
Les résultats sont importants pour bien suivre les causes de décès de nos lièvres.
wauty jean-philippe
 
Messages: 23
Enregistré le: 23 Mar 2010, 17:14

Messagede Centaure » 24 Mar 2010, 13:26

:idea: Tous les chasseurs n'étant pas agriculteurs, et ne fréquentant pas régulièrement leur territoire, je crois qu'il ne faut pas oublier d'associer à cet appel les acteurs indispensables que sont les gardes champêtres particuliers, ainsi d'ailleurs que toute autre personne qui, à un titre quelconque, est un observateur de la nature. :P

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Messagede wauty jean-philippe » 25 Mar 2010, 11:37

Oui, c'est exact !

D'ailleurs, pour avoir rencontré récemment l'association des gardes section Hainaut, je trouve les gardes trop modestes, comme ayant une sorte de petit sentiment d'infériorité. Je trouve que les gardes ont un énorme rôle à jouer dans le cadre de leurs activités.
Arpentant mètre par mètre leur territoire, ils sont plus que quiconque à même de découvrir ce qui ne va pas sur le territoire et de faire comprendre au chasseur ou au fermier qu'il faut y remédier pour le bien de tous.
wauty jean-philippe
 
Messages: 23
Enregistré le: 23 Mar 2010, 17:14

Messagede Le garde de Picardie » 16 Aoû 2010, 20:09

Comme le post originel était intitulé Lièvre mort, je continue en ne pensant plus à la mort par maladie, mais accidentelle.

Ainsi, je termine de dépouiller une hase trouvée morte ce matin sur le bord de la route. 3 de ses mamelles étaient allaitantes et elle portait 3 embryons. Soit 7 lièvres morts, soit une journée de chasse pour certains ou une demi pour d'autres.

Je sais que c'est inévitable, mais c'est désolant.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Messagede Raboliot » 01 Sep 2010, 09:43

wauty jean-philippe a écrit:Oui, c'est exact !

D'ailleurs, pour avoir rencontré récemment l'association des gardes section Hainaut, je trouve les gardes trop modestes, comme ayant une sorte de petit sentiment d'infériorité. Je trouve que les gardes ont un énorme rôle à jouer dans le cadre de leurs activités.
Arpentant mètre par mètre leur territoire, ils sont plus que quiconque à même de découvrir ce qui ne va pas sur le territoire et de faire comprendre au chasseur ou au fermier qu'il faut y remédier pour le bien de tous.


Bonjour docteur,

Vaste programme que vous proposez là aux gardes ... en ce que, à mon très humble avis, sans une implication totale des CC petit gibier (animés et gérés par des bénévoles) avec l'appui d'un technicien rompu à la matière à leurs côtés, en synergie avec les organisations agricoles, cela risquerait d'être un vœu pieux, même si, ça et là, certains agriculteurs s'impliquent parfois pour protéger et améliorer les biotopes, voire même aider à les restaurer.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Raboliot
 
Messages: 1637
Enregistré le: 10 Déc 2007, 16:29
Localisation: Liège

Messagede Le garde de Picardie » 01 Sep 2010, 10:56

Vaste programme, dites-vous Raboliot, je veux bien vous croire. Je peux vous dire que chez moi, il ne faut absolument pas compter sur la collaboration des agriculteurs. Ils n'ont absolument rien à foutre du gibier, que du contraire. Pour eux, il y en aura toujours de trop. Ils sont malades quand ils voient 2 lièvres sur leurs chicorées ou betteraves, s'ils pouvaient labourer les chemins de remembrement, ils le feraient.

La philosophie du Dr. Wauthy, n'est applicable que si vous avez un gros propriétaire, fermier et chasseur lui-même.

Il faut ajouter à cela que le CC ne fait rien à ce niveau, ni le Parc Naturel. Tout est bien cloisonné et personne ne désire que ça change.

Epargnons donc aux GCP d'endosser cette responsabilité.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50


Retourner vers Petit gibier et gibier d’eau

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron