BBR Avocats
 

Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer?

PG : lièvre, faisan commun ou de Colchide, perdrix grise, bécasse des bois
GE : bernache du Canada, canard colvert, foulque macroule, sarcelle d'hiver

Modérateurs: Centaure, Raboliot

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 26 Mar 2017, 20:13

S'il y en a parmi nous qui participeront à la conférence de mercredi prochain (voir ci-dessous "manifestations diverses") oseront-ils prendre la parole
et démonter une fois pour toute le monde parfait qui risque d'y être présenté ???????? Sans grand espoir, le moment est venu de faire front et d'arrêter de se gargariser.
A quoi servent des études pour lesquelles sont employées des tas de personnes, rémunérées par le contribuable, pour ne servir à rien.
Je suis bien curieux de savoir si les orateurs vont utiliser un langage soporifique ou s'ils vont dénoncer les vrais problèmes.
Qui osera tenir tête aux intervenants en leur opposant les méfaits de la profonde modification du parcellaire, remembrement, la mono culture, les légumineux, le travail nocturne, la vitesse de récolte, les pulvérisations, le fauchage avancé (15 mai), la destruction des biotopes (faucheuse de refus, pulvérisation sous clôture, arrachage des haies, chemin de terre …), la non implication des agriculteurs (chasse= plaisir de riches, hobby …), la régulation des renards (tir de nuit) et becs droits avec des moyens efficaces ... etc ...
Si la chasse n'est pas une chasse naturelle, elle disparaîtra vite, s'il n'est pas déjà trop tard, n'en soyons pas complice !
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Le PG sera au micro le 29 mars à Namur.

Messagede Le garde de Picardie » 26 Mar 2017, 20:21

Le gibier n'a pas de voix, sa voix est celle du chasseur, car s'il le tire, il le gère avant tout !
Allez dire à ces bureaucrates et idéalistes ce qui se passe sur le terrain. Ils le savent très bien, mais fermer les yeux est leur gagne-pain !
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede vilet alain » 27 Mar 2017, 08:33

Mon Cher Garde,
Je ne me fais guère d'illusion, pour ne pas dire aucune!
Les deux ministricules ayant compétences en ce domaine sont loin d'être des aigles, à l'instar de leur Président de Parti!
Di Antonio a démontré ses travers lors de son mandat à l'Agriculture et continue à l'Environnement. :shock:
Quant à Collin, il distribue les subsides et court les soupers boudins! :lol:
Lutgen est chasseur mais n'est pas membre du CC2O, c'est tout dire. :roll:
La DGO3 est dirigée par l'ingénieurke ex-chef Cab adjoint de Di Antonio et ex Président du CDH Paliseul , le Vicomte de Paliseul! :mrgreen:
Et comme le monde agricole est la cible électorale du CDH Wallon et que celui-ci est soumis au Boerenbond, peu de chance qu'il ose importuner son électorat!
Les Ecolos, pas de souci, ils seront facilement amadoués! Di Antonio foutra quelques broyeurs de Chauve-Souris en plus sur nos plaines, et Collin protégera sans doute le renard, charmante bestiole (qui bouffe les mulots gros dévoreurs de grains) , donc le PG... :twisted:
Alain
vilet alain
 
Messages: 3773
Enregistré le: 18 Déc 2008, 10:04
Localisation: couthuin

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede marcvp » 27 Mar 2017, 09:06

En Flandre, le Boerenbond travaille ensemble avec les chasseurs, un bon partenaire contre les fainéants et ça marche, vous pouvez le voir aussi sur le canal Plattelands TV chez nous canal 95.
Donc, il faut faire comme eux, diviser et régner .....

Barbubelge
marcvp
 
Messages: 2222
Enregistré le: 31 Jan 2011, 18:15

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 27 Mar 2017, 12:00

A mon avis il n'y a plus que deux conceptions de la chasse au PG: la naturelle en récoltant ce qui peut encore l'être par conséquent pas grand'chose voire rien du tout par rapport aux frais et moyens engagés et les chasses de commerciales où c'est résultat garanti et sans gestion. Entre les deux je pense qu'il n'y a plus rien.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Gardavou » 27 Mar 2017, 17:43

Ceux qui assiteront à cette soirée risquent fort de se retrouver face à de belles photos, un discours qui donne envie à tout le monde, mais qui n'est transposable nulle part !
Ces gens-là ont été payés pour réaliser une "émission" attractive, mais qui ne débouchera sur rien :oops: .
J'ai assisté au colloque petit gibier à Namur en 2015 http://www.solitaireardennais.be/forum/viewtopic.php?f=50&t=5692&p=40607&hilit=colloque#p40500.
Je ne fais plus de Km pour écouter des personnes qui pratiquent la masturbation cynégétique :lol: .
Gardavou
 
Messages: 199
Enregistré le: 22 Sep 2009, 19:14

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede sebastien » 27 Mar 2017, 18:41

Nous avons encore des bons moyens pour réguler les corneilles et les pies. Est-ce que vous avez déjà installé les petites cages octogonales ? Les grandes corbeautières ? Etes-vous déjà allé a l'affût au bec droit ? Tout cela devrait déjà être fait.
S'il y a trop de corneilles et de pies, le chasseur en est responsable. On a les moyens de les réguler mais on ne le fait pas. Idem pour le renard. On peut pratiquer la battue, le piégage, l'affût, la chasse aux sauteux, ...
Pourtant, si tout le monde le faisait, même un peu, la petite faune des plaines pourrait faire une remontée spectaculaire et on pourrait prouver l'importance de cette régulation au monde extérieur.
Nous avons les clés. ACTION !!!
sebastien
 
Messages: 187
Enregistré le: 23 Déc 2007, 21:45

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede marcvp » 27 Mar 2017, 19:00

INDERDEED , organisez vs....

Barbubelge
marcvp
 
Messages: 2222
Enregistré le: 31 Jan 2011, 18:15

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede steph » 28 Mar 2017, 06:02

Bonjour@tous.

Notre ami Sébastien a raison, ce n'est pas en se plaignant que ça avancera :roll: , il faut être sur le terrain. Pumba a déniché un châssis de caravane, que nous allons transformer en corbeautière. :wink: . L'agrainage que nous faisons porte ses fruits aussi, ne reste plus que d'avoir deux mois sans orages ou de trop grandes périodes pluvieuses. Maintenant, nous allons intensifier le tir des corneilles, pies et renards.

Stéphane
steph
 
Messages: 1939
Enregistré le: 01 Juil 2011, 10:01
Localisation: namur

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 30 Mar 2017, 18:03

Je suis allé à la conférence à Beez.
Que dire ? +/- 145 personnes et très bonne prestation des intervenants, pratiquement tous chasseurs gestionnaires.
Sur quoi l’accent a été mis : la régulation du mordant, le nourrissage, les aménagements, le dialogue avec le monde agricole et toute autre personne s'intéressant à la petite faune en général, tenir compte que Faune et Biotope peut jouer le rôle important de médiateur entre agriculteurs et chasseur, l'entente nécessaire entre voisins de chasse afin d'avoir une gestion commune (2.000 ha si possible, donc dépasser les limites des CC ). Voilà en gros.
Mme. A. Pochet, agent DNF, a participé avec une énorme détermination, en tant que coordinatrice locale, à la réimplantation du faisan à Beauraing, mais le projet semble s'essouffler, d'abord parce que Mme. Pochet n'est plus au cantonnement de Beauraing mais à celui de Rochefort, et que le mordant prend/reprend le dessus. Je pense que l'expérience n'est pas concluante.
M. J. Devenin agriculteur-chasseur a quant à lui expliqué qu'un agriculteur peut gérer sa culture de manière plus favorable à la petite faune sans pour autant avoir une moindre rentabilité. Evidemment, il est des deux côtés de la barrière, mais c’est qu'il en veut.
M. Dumont de Chassart a insisté sur le fait qu'une gestion de 2.000 sinon rien pourrait soulager considérablement les CC.
Le Dr. Grumiaux, chasseur, a plaidé avec brio pour une chasse naturelle 3-4 chasseurs entre amis, pour le travail des chiens, et a souligné le danger, tant pour la petite faune que pour les humains, de tous les "...cides" répandus par l'agriculture avec ses effets sur la santé (explosion des cancers ...).
M. B. Colot a passé son montage photos afin de découvrir les efforts remarquables qu'il a fournis au sein du GIC Hauts-Pays. Travail soutenu de gestion, de comptage, de régulation ... Il a vu ses populations augmenter avec les années, en créant, de commun accord avec les voisins, des zones de protection totale du lièvre, d’offrir une hospitalité maximale à la perdrix, de ne tirer qu’un lièvre par fusil à l’ouverture, afin de mettre les montres à l’heure pour les journées suivantes, journées de chasse de 5 h, passage sur la même battue uniquement toutes les trois semaines pour 5 journées de chasse annuelles. + + +. Mais voilà que son gibier connaît à nouveau le déclin. Et depuis quand ? Depuis que les étendues de pommes de terre, colza et betteraves sont arrivées il y a peu, car son territoire était encore oldtimer (prairies entourées de haies, beaucoup de chemins encaissés non carrossables, pas vraiment de grande pièces). Je me dis que même en régulant, nourrissant, faisant des aménagements, comptages, restrictions de tir et le reste, dès que le parcellaire se transforme en désert biologique, on a beau faire ce qu’on veut, la petite faune disparait automatiquement.
M. Lehane a bien vendu Faune et Biotope, en 5 ans je crois qu’ils ont planté 250m de haie, creusé 5 mares, retaillé 5 ou 6 saules tétards. Il faut le dire le personnel de F&B a la foi et peut être un bon interlocuteur sur le terrain et donner de bonnes idées.
Un autre aspect non négligeable a été évoqué, c’est l’âge moyen des chasseurs.
Je crois avoir été +/- complet, mais si d’autres veulent s’y mettre ils sont les bienvenus.
Enfin, je vais faire plaisir à un intervenant fort actif dans ce Forum, lors de l’apéritif dînatoire il se murmurait à gauche et droite que le nom de M. Collin ne serait pas inscrit en grand sur la chasse wallonne.
Je crois avoir été objectif dans ce compte-rendu.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 08 Mai 2017, 10:58

Ce n'est pas pour alimenter la sinistrose, mais voici un message reçu ce jour d'un chasseur de PG naturel : " Samedi, à Ostiches et dans la campagne environnante, on a fauché des dizaines et des dizaines d'hectares. A une vitesse digne d'un concours ! Je n'ose pas imaginer les dégâts aux couvées et au gibier pris au piège. Même pas le temps de s'enfuir ou de s'envoler. Toujours la course au rendement, au fric... Au détriment de la nature, sans aucun respect ! ".
Modifié en dernier par Le garde de Picardie le 08 Mai 2017, 11:17, modifié 1 fois.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Centaure » 08 Mai 2017, 11:09

Hélas, hélas, trois fois hélas ! :mrgreen:
Et en plus, comme me le disait ce W-E un agriculteur-chasseur auquel j'indiquais le lien vers les photos des deux chevrillards massacrés lors d'une fauche : " Pas moyen de leur faire comprendre que pour tenter de minimiser la destruction, il faut commencer par le centre pour essayer de repousser l'éventuel gibier présent vers les bords ! Pourtant, ils ne fauchent plus avec un cheval et une barre ! Et en plus, à la vitesse à laquelle ils filent ... ".

Bien à vous, :wink:

C.
À force d'être déçu par les autres, je finirai bien par croire en moi. (Frédéric Dard) 8)
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo) :idea:
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9856
Enregistré le: 16 Déc 2007, 20:35
Localisation: Province de Liège

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 09 Mai 2017, 17:37

Pas plus tard que cet après-midi, j'écoutais un actionnaire de chasse PG me dire qu'ils sont passés en 20 ans de 130 à 27 lièvres sur un peu plus de 500 ha. Et sans sourciller il me disait que les rabatteurs dégîtaient. C'est quand même fort ! Là, les chasseurs se mettent dedans.
Pour ce qui est du lièvre, par exemple, je suis de plus en plus pour distribuer des bagues, après comptage, comme chez nos voisins français, et ne l'ouvrir
que certains jours. Il faut fermer le robinet !!!!! Quand les gens ne savent pas se prendre en charge, il faut légiférer. Et tout ça pourquoi ? Le tableau !
En définitive, tout le monde est imprégné de "rendement", au lieu de se contenter de ce que la Nature peut encore offrir, tout en étant terriblement malmenée.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3764
Enregistré le: 19 Déc 2007, 05:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede vilet alain » 09 Mai 2017, 18:35

Mon Cher Garde,
Le rendement??
Non, les actionnaires, sans leur pognon pas moyen de se la péter!
Alain
vilet alain
 
Messages: 3773
Enregistré le: 18 Déc 2008, 10:04
Localisation: couthuin

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede fil » 09 Mai 2017, 21:52

Cher garde de Picardie,

Pourquoi vouloir légiférer??? On est au 21ème siècle, si on peut tenir 27 lièvres sur 500 hectares, c'est très bien. Je suis un chasseur "récent", je n'ai pas connu ou si peu les années d'opulence que vous décrivez. 130 lièvres, ça fait effectivement rêver. Mais de mon expérience, certains gestionnaires s'en sortent très bien avec 5 lièvres aux 100 hectares. Il suffit de ne pas chercher le "tableau" comme vous dites, mais de choisir ses invités et de prendre plaisir à ces journées de chasse. Des chasses que je fréquente, jamais on ne se limite pas à un lièvre par fusil par journée. C'est moins, un lièvre ou deux dans cette battue (pour l'ensemble des fusils), idem dans la suivante etc. Au final certains chanceux auront fait plusieurs lièvres, d'autres rien. Mais il y aura toujours moins de lièvres au tableau que de fusils.

Je suis notamment actionnaire dans une chasse où il y a dix ans voir un lièvre était exceptionnel. A force de persévérance de quelques uns de ses membres, piégeage, affut, destruction... on a inversé la proportion renards/lièvre. Actuellement les comptages de printemps sont excellents, mais on se garde la récolte de un lièvre par actionnaire, même si on pourrait franchement faire le double.

Alors laissons faire, ceux qui veulent faire du chiffre abandonneront une fois leur territoire vide. Moi ça ne me gène pas, au contraire!

Je ne pourrai vous dire qu'une chose: abandonnez, abandonnez, abandonnez!!! Les chasseurs, comme je l'entend du moins, passionnés de nature, pour qui là chasse ne se résume pas à octobre, novembre, décembre, au lièvre-faisan-perdrix, vous en seront reconnaissant. Moi, je chasse et piège du premier janvier au 31 décembre, que ce soit le lièvre, la corneille, le renard, la pie, la fouine etc.

Nous ne sommes pas en France, avec ses chasses communales. Ici, chaque titulaire est responsable de sa chasse, je ne vois pas en quoi les bracelets lièvres vont changer la donne. Si les chasseurs ne savent pas se prendre ne charge eux-mêmes, ils disparaitront naturellement. Et c'est tant mieux!!!!
fil
 
Messages: 170
Enregistré le: 17 Jan 2010, 12:30

PrécédenteSuivante

Retourner vers Petit gibier et gibier d’eau

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron