BBR Avocats
 

Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer?

PG : lièvre, faisan commun ou de Colchide, perdrix grise, bécasse des bois
GE : bernache du Canada, canard colvert, foulque macroule, sarcelle d'hiver

Modérateurs: Centaure, Raboliot

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 18 Aoû 2018, 19:52

Je viens ici faire écho au post de Centaure du 18/08/18 à 09h31' AM, dont voici le lien : viewtopic.php?f=10&t=6905&start=60
Les lâchers de PG, ça c'est mettre le doigt sur un fil branché sur du 380 et pourtant ... Je pense, personnellement, qu'il n'y a aucune différence fondamentale entre ça et le dopage des sportifs. Avec la pudeur qui s'impose, j'appelle souvent ces lâchers de la masturbation cynégétique et même de la perversité. C'est une honte que des adultes puissent s'adonner à ce genre de plaisanterie qui devrait être purement et simplement interdite.
Je crois l'avoir déjà écrit, mais je n'ai pas le courage de chercher, on ne devrait pouvoir lâcher du PG que du 31/01 au 30/03 par exemple. C'est le législateur lui-même qui incite à pratiquer ces lâchers de 15 et 30 jours avant l'ouverture, quand ce n'est pas le jour même !
Ce qui me révolte le plus c'est qu'on retrouve, dans les chasses à cocottes, des administrateurs de CC ou les "pipoles du showbiz" cynégétique wallon. Ces mêmes personnes qui se gargarisent en parlant de biodiversité, de préservation de la petite faune et du reste; de vrais faux culs !
Il ne faut quand même pas prendre les anti-chasse pour des imbéciles. On tire plus de PG maintenant, alors qu'il n'y en a plus, qu'il y a 50 ans quand il y en avait partout et en abondance. Comment peut-on s'extasier devant des faux tableaux ? Féliciter le président en sachant que c'est du pipeau ? Il faut être malade, non ? Quelle hypocrisie.
Il faut être honnête et reconnaître que la chasse au PG ne se justifie plus. Pour retrouver du PG naturel il faut faire sauter le remembrement, interdire les produits de pulvérisation toxiques, interdire certaines méthodes de travaux agricoles, autoriser d'autres moyens de régulation des mordants ... Il faut, il faut revenir à une ruralité que plus personne ne saurait restaurer.
Au pire des pires, qu'on autorise des chasses à la journée, comprenez de la prostitution cynégétique, une par CC, avec PG frais du jour, mais qu'on arrête le cirque dans lequel nous sommes depuis +/- 40 ans.
Gibier d'eau : Il y a deux ans, on m'invente, en fin de journée de chasse, "qu'on va faire la passée au canard à l'étang X". On y arrive, le garde demande de ne pas claquer les portières, de laisser avancer les fusils, que les traqueurs ne pourraient se déplacer qu'au signal pour ramasser, enfin la belle chasse quoi.
Et que s'est-il passé ? Aucun canard se trouvant sur l'étang n'a volé. Le garde a jeté des bâtons dans l'eau pour les faire bouger : impossible ! Pour finir, l'invitant tirait dans l'eau, pour que les canards fassent un vol de 20 mètres à 50 cm de l'eau ! C'est une belle soirée, non ? C'est à pleurer !
Ce post ne m'attirera pas que de la sympathie, mais ça c'est la réalité.
J'espère que les "pipoles" me liront. Même si ces lignes sont acides, je suis plein de compréhension pour les personnes, ce sont les principes que je vise.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 20 Aoû 2018, 13:09

Personne n'est obligé d'être d'accord avec ce qui peut être interprété comme du pessimisme de ma part. On est ici dans le cadre d'une réflexion et non dans un débat passionnel ou conflictuel. Il faut que chacun y trouve son compte, mais il faut aussi avoir les yeux en face des trous et ne pas soutenir l'insoutenable.
Bien à vous tous.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 02 Sep 2018, 17:53

Je voyais hier un escadron de chasseurs sur une plaine où il n'y a pas une perdrix sauvage et pourtant ça tirait sec.
Compte tenu des populations restantes, le législateur doit revoir sa copie et n'autoriser le tir de la perdrix que les 4 dimanches d'octobre.
Ouvrir un gibier 3 mois, quand il a pratiquement disparu, relève de la provocation aux lâchers.
J'écrivais dans un message précédent: " Il ne faut quand même pas prendre les anti-chasse pour des imbéciles. ". Voyez ceci :
" Cinquième dérive de la chasse en Wallonie : L’introduction de perdrix et de faisans d’élevage pour la chasse (5/5) " : https://protectiondesoiseaux.be/index.p ... chasse-55/
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Pierre BOURGUIGNON » 02 Sep 2018, 21:09

Bonjour Le Garde
Je trouve votre analyse très pertinente et, même caché derrière un pseudo ( :D ), c'est courageux d'afficher une telle position sur un forum de chasse. Bravo ! Personnellement, je vous rejoins pleinement. Je suis persuadé que c'est l'opinion publique qui tuera la chasse, bien plus sûrement que n'importe quelle réglementation. Or, s'il est une pratique que JAMAIS le public n'acceptera, c'est bien celle du gibier de tir. Je crois que les chasseurs qui acceptent encore de fermer les yeux sur ces dérives sont en train d'accélérer eux-mêmes la fin de toute chasse en Belgique. Cela me paraît une grave erreur de taire ces pratiques, soi-disant par solidarité entre chasseurs, et j'estime que les chasseurs éthiques devraient, au contraire, se désolidariser clairement de ces pratiques et réclamer eux-mêmes un changement de réglementation. Cela ferait, à mon avis, basculer complètement l'image que ''les gens'' ont de la chasse !
Cordialement

Pierre
http://www.animalier.be
_________________________________________________________________
Pierre BOURGUIGNON, photographe animalier et sonneur de trompe de chasse
Image
Pierre BOURGUIGNON
 
Messages: 310
Enregistré le: 04 Nov 2010, 22:30
Localisation: Belgique / Haute Sambre

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Centaure » 03 Sep 2018, 10:09

Cher Pierre,

Non sans rendre hommage également au garde de Picardie, sauf si vous deviez avoir une lecture sélective... (on ne sait jamais :) ), vous ne pouvez ignorer que ce n'est pas la première fois que diverses dérives "cynégétiques" sont dénoncées dans le forum, ou par le placement de l'un ou l'autre article très critique à l'égard des lâchers de cocottes de tir (de tous types) sur le site de LSA ! :idea:

Dans le même ordre d'idée :) : viewtopic.php?f=12&p=49368#p49368

Bien à vous, :wink:

C.
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo)
Celui qui prendrait ce que j'écris pour la vérité serait peut-être moins dans l'erreur que celui qui le prendrait pour une fable. (Denis Diderot)
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9831
Enregistré le: 16 Déc 2007, 21:35
Localisation: Province de Liège

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede sebastien » 03 Sep 2018, 10:34

Bon, en vitesse !!!
Non au lâcher de tir, mais non à la quasi fermeture voire interdiction de la chasse comme le préconise le garde de Picardie.
Dans les pays ou la chasse à la perdrix a été interdite, les populations ne se sont JAMAIS rétablies. Donc l'interdiction n'est sûrement pas une solution c'est évident. La seule solution pour un retour des perdrix, et pour toute la faune des plaines, c'est la gestion cynégétique. Et ça, seuls les chasseurs savent le faire.
Chez nous, ça marche très bien pour les lièvres et les faisans. Les perdrix malheureusement, partant de rien, n'ont pas encore su remonter la pente. Nous en lâchons une centaine par an, nous en tirons une dizaine; il nous reste une quinzaine de couples au printemps, mais pratiquement rien ne reproduit. Il faut trouver des souches sauvages. Travailler avec des poules anglaises, aménager encore plus (pour l'instant, on a une capacité d'accueil de 5 couples aux 100 ha ... il faudrait au moins le double pour pouvoir rechasser le naturel. Et surtout exterminer (excusez-moi du terme, mais au point où nous en sommes c'est la réalité) jour après jour, sans relâchement les prédateurs légaux (renard, chat haret, fouine, pie, corneille). Et vous y arriverez ... tout est dit c'est très simple.
Je rappelle que les primes MAE ont encore augmenté et elles rapportent plus que les cultures. Chez nous, plus de 50% des fermiers collaborent avec nous. Pourtant nous sommes 5 jeunes chasseurs avec un budget restreint. 3 km de haies plantés, une dizaine d'îlots arbustifs, et une vingtaine d'hectares de MAE sur 500 ha en 5 ans seulement.
Une collaboration avec les voisins s'est mise en place, nous avons lancé un GIC avec 17 territoires d'un seul tenant. Gestion des prédateurs, aménagements, et gestion des prélèvements sur 5.000 ha. Tout n'est pas encore dans la poche, tout ne roule pas encore comme sur des roulettes, mais quand on voit d'où on vient il y a 5 ans et où l'on est maintenant. Je pense que le plus dur est fait. On a retrouvé du lièvre, du faisan, maintenant ça ne peut qu'être exponentiel. A condition de ne rien lâcher en termes d'effort. Tout est question de volonté.
Mais alors, quand vous parlez d'abandonner, quand vous me dites que c'est fini, j'ai envie de vous dire : je ne le dirais pas. Mais vous me faites c... !! Car vous mettez en danger ce que nous avons construit et ce qui sera peut-être un exemple pour beaucoup d'autres à l'avenir.
sebastien
 
Messages: 187
Enregistré le: 23 Déc 2007, 22:45

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Centaure » 03 Sep 2018, 15:14

Cher Sébastien,

Bravo pour votre engagement et votre réussite ainsi qu'à ceux qui font comme vous; toutefois, n'oubliez jamais qu'un poisson volant ne constitue pas la majorité de l'espèce, hélas notamment dans ce cas, et que, pour bon nombre, les "chasseurs" de petit gibier sont d'abord des chasseurs/tireurs de casquettes et non des gestionnaires de territoire ! :idea:
Ne trouvez-vous pas injuste et simpliste d'agonir Le garde de Picardie, parce qu'il ose mettre le doigt là où ça fait mal, plutôt que d'écrire des mensonges comme certains "grands chasseurs" ? :mrgreen:
Donc, si on ne chasse plus une espèce d'animaux lâchés, elle disparaît d'elle-même ? :shock: Cherchez l'erreur dans cette c... que claironnent certains prétendus "défenseurs" de la chasse et des chasseurs pensant s'adresser à des débiles mentaux ! :mrgreen:

Ceci étant dit (poliment ! :) ), je vous ai connu plus clairvoyant. 8)

Bien à vous, :wink:

C.
Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. (Victor Hugo)
Celui qui prendrait ce que j'écris pour la vérité serait peut-être moins dans l'erreur que celui qui le prendrait pour une fable. (Denis Diderot)
Avatar de l’utilisateur
Centaure
 
Messages: 9831
Enregistré le: 16 Déc 2007, 21:35
Localisation: Province de Liège

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Raboliot » 03 Sep 2018, 16:42

«Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche.» Abraham LINCOLN
Avatar de l’utilisateur
Raboliot
 
Messages: 1551
Enregistré le: 10 Déc 2007, 17:29
Localisation: Liège

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede steph » 03 Sep 2018, 16:53

Bonjour@tous,

J'ai un ami qui a repris un territoire petit gibier depuis trois ans, il constate que les faisans lâchés se reproduisent, les perdrix, malgré une centaine présentes sur le territoire à la fermeture, elles, ne se reproduisent pas, début août il n'en avait même pas 10, et que des adultes, pourtant, les oiseaux viennent du même élevage. :idea:
Un jour, un chasseur m'a expliqué qu'il avait dû attendre 3 années pour que les œufs des perdrix qu'il avait en volière puissent donner des poussins sous poules couveuses. Donnerait-on quelque chose pour rendre stérile le petit gibier de lâcher ? Lui, en était convaincu…
Mais il est un fait certain que des faisans/perdrix, nés sous poules couveuses et lâchés en février pour la perdrix et en mars pour le faisan, ont beaucoup plus de probabilité de se reproduire.

Stéphane
steph
 
Messages: 1934
Enregistré le: 01 Juil 2011, 11:01
Localisation: namur

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 03 Sep 2018, 21:02

J'ai posté ce lien dans la rubrique " Divers " : viewtopic.php?f=12&t=5098 , mais il a sa place ici aussi.
JT de 19h30'
https://www.rtbf.be/auvio/detail_des-rapaces-proteges-abattus-natagora-porte-plainte?id=2392177
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 05 Sep 2018, 20:06

Et si je devais affiner ma pensée, pour autant qu'on ne sache pas enrayer les lâchers de tir, j'écrirais qu'il faut obliger les éleveurs à baguer le gibier de leur production avec un N° d’identification. Cela éviterait de laisser croire à ces messieurs, au tableau du soir, que le territoire est giboyeux, ainsi que de s'abstenir de devoir adresser leurs félicitations au patron.
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede BCAE » 07 Sep 2018, 07:39

Concernant la découverte des rapaces abattus, il faut être particulièrement con (et le mot est faible) pour les laisser au pied d'un poteau le long d'un petit chemin agricole.
Les ornithologues recherchent tous les indices de nidification de certains rapaces rares et la région de Givry est connue pour des cas précédents de nidification de busards.
Systématiquement les sites connus de nidification réussies sont sous surveillance....
Natagora a parfaitement raison en insistant sur la destruction des biotopes et la disparition du PG naturel.
BCAE
 
Messages: 925
Enregistré le: 04 Oct 2012, 19:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede Le garde de Picardie » 18 Sep 2018, 19:04

Outre l'article traitant de la PPA, vous trouverez en page 8 de Metro de ce 18/09 un article signé Manu de Tillesse intitulé " De moins en moins de lèvres en Wallonie
En Wallonie, les populations de lièvres sont en déclin. Cela pourrait s’expliquer par la baisse de la richesse floristique des campagnes
" : https://journal.metrotime.be/?utm_sourc ... 8,ALL,1|10
Il faut tout prendre au sérieux sauf soi-même
Le garde de Picardie
 
Messages: 3717
Enregistré le: 19 Déc 2007, 06:50

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede sebastien » 18 Sep 2018, 19:29

Il est possible d'avoir des belles populations de lièvres, même dans les moins bonnes plaines agricoles. En Hesbaye par exemple, un territoire pour exemple, sans aucun aménagement. +/- 600 ha +/- 300 lièvres. Je connais très bien cette chasse, donc ce sont des faits vérifiés. Comment obtenir de telles population ? Réguler chaque jour de l'année les "nuisibles" (corneilles, pies, renard, chat haret). Ce travail est effectué depuis 10 ans. Ensuite un prélèvement très raisonnable. Environ 40 lièvres/an.
Territoires avec des grandes plaines de pommes de terre, blé, betteraves, maïs, et ray-gras fauché plusieurs fois par an. Il y a beaucoup de lièvres écrasés et il y a aussi des pertes dues au machinisme agricole. Mais n'oubliez pas qu'une hase peut faire jusque 20 lièvres/an. Le plus dur, c'est d'arriver à 100 lièvres.
Maintenant, j'encourage tout le monde à aménager son territoire un maximum, pour augmenter la biodiversité. Le résultat sera plus facile à obtenir et sera encore meilleur.
sebastien
 
Messages: 187
Enregistré le: 23 Déc 2007, 22:45

Re: Petit gibier, que faut-il faire, abandonner ou continuer

Messagede steph » 29 Oct 2018, 20:45

Bonsoir@tous.

C'est officiel, l'espèce faisan a disparu de notre territoire, sans même en tirer un seul. :evil: Par contre, sur des territoires voisins, sans nourrir, sans tirer un seul renard, une seule corneille, nous observons des compagnies sauvages depuis juin, c'est à en perdre son latin. :?: :idea:
Je vais suivre les conseils d'un ancien : nourrir à la volée uniquement en période de gel ou de neige, les agrainoirs ne sont que des places d'affût à prédateurs.
A part ça, vu une petite vingtaine de lièvres, tiré vers 9; 8 au tableau, après-midi, un seul de prélevé par la traque, nous avons fait "le laissé courir", à l'année prochaine. :wink:

Stéphane
steph
 
Messages: 1934
Enregistré le: 01 Juil 2011, 11:01
Localisation: namur

PrécédenteSuivante

Retourner vers Petit gibier et gibier d’eau

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités